Mécanicien Poids lourds

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

header-pc-3

Mécanicien Poids lourds

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

Le mécanicien ou la mécanicienne véhicules de transport routier entretient et répare les camions, les cars et autres véhicules industriels et utilitaires.

Le métier

Le mécanicien véhicule de transport routier (communément appelé mécanicien poids lourds) assure la maintenance des véhicules des camions, cars et autobus, véhicules de transport frigorifiques… 
 
Il intervient pour effectuer les révisions régulières mais aussi en cas de pannes ou de de dysfonctionnements. Il assure les opérations d’entretien (remplacement et contrôle des fluides des différents organes et circuits, changement des pièces usées), la réparation du moteur et des périphériques de transmission, la mise en conformité de la liaison au sol (roues, freinage..).  
 
Après diagnostic, il établit les devis, commande les pièces nécessaires auprès des fournisseurs et constructeurs, réalise l’intervention et les contrôles afférents avant la restitution du véhicule au client.  
 
Pour éviter une immobilisation trop longue (et donc coûteuse et pénalisante pour le propriétaire du véhicule), le mécanicien poids lourds doit intervenir généralement dans des délais contraints. Les technologies embarquées au sein des camions et cars étant de plus en plus sophistiquées, il doit pouvoir intervenir aussi bien pour des problèmes électriques, électroniques, mécaniques ou de motorisation que sur les équipements intégrés (hayons, malaxeurs, grues de manutention, etc.). . La maîtrise des logiciels « métier » pour le diagnostic et contrôles est indispensable.  
 
Le métier implique parfois le port de charges lourdes et une bonne résistance physique.   
 
Le mécanicien véhicule de transport routier ou mécanicien poids lourds exerce dans les services après-ventes des constructeurs et équipementiers, auprès de garages ou de réseaux spécialisés dans la maintenance des poids lourds ou directement auprès des sociétés de transport. L’armée de terre recrute près de 16 000 postes chaque année y compris pour les fonctions transverses tel que mécanicien véhicule ou chef de groupe.  

Études / Formation

Exemples de formations :

niveau CAP

  • Titre professionnel mécanicien réparateur de véhicules industriels (AFTRAL) 

niveau bac

      • CQP (certificat de qualification professionnelle organisé par la branche professionnelle en contrat de qualification) :  
      • CQP Mécanicien de maintenance véhicules utilitaires et industriels (AFTRAL)
      • CQP Mécanicien spécialiste véhicules utilitaires et industriels (AFTRAL) Bac pro maintenance des véhicules options véhicules de transport routier (Lycée professionnel de l’automobile et du transport – Grande-Synthe)De nombreuses formations permettent de se professionnaliser dans le domaine : 

Salaires

A partir du SMIC. 

Dans l’armée de terre, les traitements sont fonction du grade :  

  • pour un mécanicien : 1 362 € net mensuel dès l’affectation (hors primes pour un célibataire sans charge de famille). 
  • pour un mécanicien chef de groupe : 1 384 net mensuel dès l’affectation (hors primes pour un célibataire sans charge de famille). 

Cette rémunération peut-être multipliée jusqu’à 2,5 fois en opération extérieure.  

Évolutions de carrière

Possibilité d’évoluer vers des postes de chef d’atelier ou de responsable de SAV.