Conducteur routier

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

header-pc-3

Conducteur routier

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

Le conducteur routier va bien au-delà du simple rôle de chauffeur. En plus de piloter des poids lourds, il assume des tâches administratives et parfois commerciales.

Le métier

Au volant de son camion, le conducteur routier assure le transport de marchandises, que ce soit sur de courtes distances locales ou à travers tout le pays voire à l’étranger. Il peut se spécialiser dans différents types de transports, tels que les produits pétroliers, les matières dangereuses, les produits frais ou le transport d’animaux vivants.

Outre le temps passé au volant, il doit également gérer des aspects administratifs et commerciaux. Il est responsable du chargement et du déchargement du fret, souvent réalisés de manière autonome.

Les tâches administratives incluent la tenue des documents de bord, des bordereaux de livraison, des factures, ainsi que la gestion des formalités administratives auprès des autorités et des clients.

Études / Formation

Pour devenir conducteur routier, aucun diplôme n’est requis, mais vous devez obtenir le permis C (poids lourd) ou EC (super lourds) ainsi que la FIMO marchandises (Formation Initiale Minimale Obligatoire).

Salaires

Les salaires varient selon l’expérience et le statut professionnel. Un débutant salarié peut percevoir environ 1 600 € brut par mois, tandis qu’avec de l’ancienneté, le salaire peut atteindre environ 3 000 €. En tant qu’indépendant, votre rémunération dépendra de votre chiffre d’affaires, pouvant dépasser les 4 000 € brut mensuels en fin de carrière.

Évolutions de carrière

Après quelques années d’expérience, différentes évolutions de carrière sont possibles, comme la transition vers des postes plus axés sur la gestion, le commerce ou même l’entrepôt. Certains conducteurs choisissent également de devenir travailleurs indépendants, où la principale préoccupation est de trouver du fret régulièrement.