Chauffeur de bus

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

header-pc-3

Chauffeur de bus

Les métiers qui recrutent sur le territoire du Calaisis

Conduire un bus va bien au-delà du simple transport de passagers. C’est également veiller au confort et à la sécurité des voyageurs tout au long de leur trajet.

Le métier

Le conducteur d’autobus assure la conduite dans divers contextes : transports scolaires, lignes urbaines, interurbaines, régionales, nationales ou internationales, navettes d’entreprise, gares ou aéroports, transport de personnes à mobilité réduite, et même conduite de véhicules spécialisés ou de cars de tourisme.

En plus de la conduite, il accueille et informe les voyageurs, vend les billets, gère les encaissements et tient les comptes de caisse. Il surveille également le bon fonctionnement du véhicule et signale tout problème technique.

Les missions varient selon le type de transport, pouvant inclure la préparation d’itinéraires touristiques et la gestion des bagages et des passagers.

Le conducteur de bus travaille souvent en contact direct avec le public, que ce soit dans des autocars, des autobus ou des trolleybus.

Les horaires de travail sont souvent irréguliers, avec des possibilités de travail en roulement et des amplitudes horaires importantes. Ce métier demande une gestion efficace du stress, une grande rigueur et d’excellentes compétences relationnelles.

Études / Formation

Pour devenir conducteur d’autobus, il faut être titulaire du permis B et D et avoir au moins 21 ans.

Différentes formations sont disponibles, telles que la FIMO (Formation Initiale Minimale Obligatoire), le CAP d’agent d’accueil et de conduite routière, transport de voyageurs, ou le titre professionnel de conducteur de transport en commun sur route.

Le permis D a une durée de validité maximale de 5 ans pour les moins de 60 ans et d’1 an pour les plus de 60 ans, nécessitant un examen médical pour son renouvellement. Il existe également le permis D1 pour les véhicules de petite capacité.

Salaires

Le salaire brut mensuel d’un conducteur d’autobus débutant est proche du SMIC, avec des primes possibles pour les conduites de nuit, les dimanches ou les jours fériés.

Évolutions de carrière

Après avoir accumulé de l’expérience, le conducteur d’autobus peut évoluer vers des postes de responsabilité tels que chef de ligne, contrôleur ou inspecteur.